Edito du président

1985… Voilà trente cinq ans que Coluche a lancé sur les ondes… «Et j’ai une petite idée, comme ça, si des fois y a des marques qui m’entendent… Si y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris par exemple et puis qu’on étalerait après dans les grandes villes de France…».


Malheureusement, aujourd’hui, en 2020, rien n’est réglé. Les personnes en grande précarité sont toujours aussi nombreuses. Dans les grands centres comme dans les petites villes, et aussi dans nos campagnes ou la pauvreté est plus discrète mais tout aussi présente…

Les Restos du Coeur du Cantal ont vu le jour en 1996. Sept centres de distribution se sont installés au fil des années dans des locaux prêtés par des collectivités locales ainsi que dans d’autres loués à des particuliers.

Pendant les campagnes d’hiver 2018-2019 et d’été 2019, nous y avons inscrit 1 921 personnes, distribué 274 844 repas, soit plus de 150 tonnes de nourriture, dont plus de 26 tonnes recueillies lors de la collecte dans les grandes surfaces organisée chaque année début mars.

Mais l’aide alimentaire constitue un point de contact avec les personnes accueillies, qui permet de déployer un ensemble d’activités d’aide à la personne, visant toutes à favoriser l’inclusion sociale des plus démunis, développer leur autonomie, favoriser le lien social, et c’est là un objectif essentiel : culture (cinéma, musés) ; microcrédits ; départs en vacances ; alphabétisation ; vestiaire ; accès à la justice.

Malheureusement nombre de personnes en grande précarité n’ont pas la possibilité de rejoindre nos centres, faute de moyens de transport ou en raison de leur grand âge. Les raisons sont multiples, alors nous avons décidé d’aller au plus près d’elles. Pour couvrir ces besoins, nous avons crée en 2015 quatre points d’accueils dans l’arrondissement de Saint-Flour (dans des espaces mis à notre disposition gratuitement un après-midi tous les 15 jours). Devant le succès de cette initiative, nous avons décidé de créer un centre de distribution itinérant, pour permettre à celles et ceux que nous allons rencontrer d’avoir la possibilité de recevoir des produits frais, plus variés, issus des ramasses dans les grandes surfaces, comme ceux distribués dans les centres. C’est ainsi qu’à compter de fin novembre 2018, nous avons mis en place ce centre itinérant, qui dessert les communes de Jussac et St-Cernin, les mardi après-midi tous les 15 jours des semaines paires, puis depuis décembre 2019 une nouvelle tournée sur la commune de Velzic, les semaines impaires. La distribution est effectuée dans des locaux mis gracieusement à notre disposition par les mairies, que nous remercions. La camionnette qui permet de réaliser ces tournées a été financée par des dons et subventions de fondations, entreprises privées et collectivités locales.

Cette année sera marquée comme tous les deux ans depuis 2012 par l’organisation, le dimanche 21 juin, de la « Balade Cantalienne », dont le thème sera « entre lacs et montagnes », et qui verra de nombreuses voitures anciennes s’élancer de St-Flour, Ydes et Maurs pour se rassembler sur le parking du Prisme à Aurillac, avec un repas servi dans la Halle de l’Escudilliers.

Cette manifestation est essentielle pour la vie de notre association, dans un contexte de raréfaction des aides publiques, et grâce aux insertions publicitaires de nos annonceurs sur la plaquette éditée à cette occasion, nous espérons recueillir suffisamment de fonds pour financer au moins en partie l’acquisition d’une nouvelle chambre froide pour le centre d’approvisionnement départemental de St Flour, celle actuellement en place étant en fin de vie.

Nous remercions chaleureusement tous les commerçants, entreprises, partenaires et donateurs qui, grâce à leur générosité, permettent à notre association de poursuivre son action en faveur des plus démunis.

Pierre BOUCHISSE